documenta 12
16 Juin à 23 Septembre 2007

Directeur Artistique

Roger M. Buergel

Lieu d'Exposition

Museum Fridericianum, Aue-Pavillon, documenta-Halle, Neue Galerie, Schloss Wilhelmshöhe, Kulturzentrum Schlachthof, Restaurant elBulli, Roses

Artistes

119

Visiteurs

750.584

Budget

26.054.100 Euro

Website

documenta12.de

Sanja Ivecović, Poppy field (2012)
Photo: Jens Ziehe © documenta Archiv

Pour la première fois dans l’histoire de la documenta, la grande manifestation de Cassel fut confiée cette année-là à un couple : un directeur artistique proprement dit (le Berlinois Roger M. Bürgel) et une conservatrice (l’Allemande Ruth Noack). Cette direction « bicéphale » restait cependant officieuse, puisque les statuts (inchangés) de la documenta ne prévoient pas de direction artistique double. L’intention programmatique était clairement affichée : c’était la « migration de la forme ». Le concept était le suivant : dans l’histoire de l’humanité, la culture visuelle est issue de quelques formes fondamentales peu nombreuses, exploitées ensuite dans l’histoire de l’art selon des rapports et des directions différents. Le tandem Bürgel / Noack soulignait fortement : « “Actuel” n’implique pas que les œuvres soient nées d’hier. Mais elles doivent être significatives pour nous autres, gens d’aujourd’hui. La documenta 12 est axée sur les lignes d’évolution historiques dans l’art, tout autant que sur les concomitances inattendues ». Afin de faire apparaître ces « concomitances inattendues », des œuvres d’art issues de décennies et de cultures différentes, mais dans lesquelles apparaissaient des schémas formels analogues, avaient été mises en relation les unes avec les autres. Ainsi, se manifestait une « migration » des formes esthétiques par-delà les barrières temporelles et culturelles, jusqu’à l’art de notre monde post-moderne. Dans la Neue Galerie, ce formalisme était encore accentué par des murs de couleurs différentes. On remarquait aussi, dans cette perspective de « migration », un pourcentage élevé d’artistes venus d’Afrique, d’Asie et d’Europe de l’Est. La nouveauté résidait dans l’inclusion d’œuvres plus anciennes, des miniatures persanes du xive siècle à l’art « global » des dernières décennies. Des artistes connues depuis longtemps dans leur pays et ailleurs, comme l’Indienne Nasreen Mohamedi, étaient présentées pour la première fois au grand public allemand. Et l’on vit « migrer » dans tous les lieux d’exposition les œuvres de quelques artistes devenus emblématiques, comme les Américains John McCracken et Kerry James Marshall, l’Allemande Charlotte Posenenske et l’Autrichien Gerwald Rockenschaub.

Sakarin Krue-On, Terraced Rice Field Art Project Kassel (2007)
Photo: Ryszard Kasiewicz © documenta Archiv

documenta Halle (2007)
Photo: Ryszard Kasiewicz

Andrea Geyer, Spriral Lands (2007)
Photo: Ryszard Kasiewicz

Visiteurs de documenta 12 (2012)

Romoald Hazoumé, Dream (2007) © Romuald Hazoumé/VG Bild-Kunst

Andreas Siekmann, Die Exklusive. Zur Politik des ausgeschlossenen Vierten (2007) © Andreas Siekmann/VG Bild-Kunst
Photo: Ryszard Kasiewicz

Allan Sekula, Shipwreck and Workers (2005-2007)

Le programme de la documenta 12 – avec quelque 50% d’artistes femmes, pourcentage jamais atteint jusque là – était articulé sur trois fils conducteurs. Premièrement : le modernisme est-il notre Antiquité ? Deuxièmement : qu’est-ce que la vie pure et simple ? Troisièmement : que faire ? La première interrogation portait sur la mesure dans laquelle notre pensée et notre vie étaient toujours empreintes « de formes et de visions modernistes » (Bürgel / Noack). La deuxième se rattachait, en un certain sens, à la documenta 9 de Jan Hoet et à la définition existentielle de la créature humaine, durablement menacée par la torture, le terrorisme et la catastrophe climatique. La troisième, enfin, posait le problème de la transmission (discursive) de l’art – c’est-à-dire de l’« éducation esthétique » (Bürgel) – au centre de sa réflexion. En supplément, Bürgel et Noack avaient fondé dès 2005 avec Georg Schöllhammer, éditeur d’art viennois, un projet international de revues associées, les « Documenta 12 magazines ».

Ai Weiwei, Template (2007)

Un pavillon temporaire fut aménagé sur la Karlswiese pour la documenta 12 . Avec ses 9 500 mètres carrés, c’était la plus grande surface d’exposition disponible, mais cette vaste serre – conçue dans l’esprit du Crystal Palace de Londres (1851-1936) – posa de nombreux problèmes de technique et de climatisation. À côté, se dressait l’installation Template (« Modèle ») du Chinois Ai Weiwei (2007), sorte de tour composée de 1 001 vieilles portes et cadres de fenêtres en bois provenant d’anciens temples chinois des époque Ming et Qing : cette structure s’effondra lors d’un orage, mais resta sur sa place sous sa forme détruite. Pour son installation Fairytale (« Conte de fée »), l’artiste invita par ailleurs mille de ses compatriotes (par contingents de 200 personnes) à venir visiter Cassel pour deux semaines, à ses frais : dans le contexte de la dictature chinoise et des interdictions de sortie du territoire pour beaucoup de Chinois, ces invitations eurent un énorme écho. Il fit venir enfin de Chine 1 001 chaises en bois (autant que d’invités) datant de la dynastie Qing, disposées dans le Museum Fridericianum, l’Aue-Pavillon et la Neue Galerie, et utilisées comme « îlots de repos » pour des discussions dans le cadre du programme de communication. D’une part, cette « action » de l’artiste chinois installait de facto le thème de la « migration » dans un rapport politique concret ; d’autre part, elle instaurait un dialogue polymorphe et complexe entre l’histoire, le présent et le design par-delà les temps.

Devant le Fridericianum, la Croate Sanja Iveković planta un champ de pavots, transformant, le Friedrichsplatz en « place Rouge » : la beauté irrésistible de cette couleur unissait dans une même célébration les références les plus diverses, de l’étendard révolutionnaire au sang versé en Afghanistan pour les profits des trafiquants d’opium et d’héroïne. Dans la documenta-Halle, la création de l’Autrichien Peter Friedl – The Zoo Story (« L’histoire du zoo ») – fut aussi l’une des réalisations les plus populaires de la documenta 12. Cette girafe empaillée de 3,4 mètres de haut venait du zoo de Qalqiliyah, en Cisjordanie : lors d’une intervention militaire israélienne, en août 2002, l’animal paniqué était tombé et avait succombé à ses blessures. Le vétérinaire du zoo l’avait alors naturalisé et conservé (avec d’autres animaux, morts dans les mêmes circonstances). Acquis par Friedl, « Brownie » – nom donné à cette girafe mâle de neuf ans – fut transporté à Cassel et se trouva présenté là, entre des tapis persans à motifs de jardin et des animaux sculptés habillés de tissu créés par l’Allemande Cosima von Bonin. Image éminemment politique (qui n’était décryptable que si l’on connaissait « l’histoire du zoo » ), l’installation de Peter Friedl perturbait intentionnellement la migration des images médiatiques.

Peter Friedl, Cosima von Bonin

Avec l’intégration du Kulturzentrum Schlachthof (dans les quartiers nord) et du château de Wilhelmshöhe où les œuvres d’art de la documenta 12 se mêlaient aux maîtres anciens de la collection permanente – comme la vidéo El Dorado de la Bosniaque Danica Dakić, tournée devant les tapisseries de la collection –, la documenta de 2007 débordait des limites de la ville. Une proximité particulière avec la ville avait été recherchée en amont avec le comité consultatif de quarante citoyens de Cassel motivés, impliqué dans divers domaines de la conception et de la communication – et hautement valorisé comme « partie intégrante de l’équipe des curateurs ».

Artistes participants

A

  • Abián Rose, Sonia (Abián, Sonia)
  • Adrià, Ferran
  • Afif, Saâdane
  • Ai, Weiwei (Ai Weiwei)
  • Altindere, Halil
  • Antin, Eleanor
  • Aoki, Ryoko
  • Aradeon, David
  • Aranberri, Ibon

B

  • Baer, Monika
  • Bajević, Maja
  • Bartana, Yael
  • Bartuszová, Mária
  • Basbaum, Ricardo
  • Billing, Johanna
  • Bonin, Cosima von
  • Brown, Trisha

C

  • Carnevale, Graciela
  • Chand, Mihr (Mihr, Chand & Mihr Chand)
  • Chen, Zaiyan (Chen Zaiyan & Zaiyan, Chen)
  • Coleman, James
  • Creischer, Alice

D

  • Dakić, Danica
  • Davila, Juan
  • Dias & Riedweg (Dias, Mauricio & Riedweg, Walter)
  • Diaz, Gonzalo
  • Dodiya, Atul
  • Doujak, Ines
  • Dujourie, Lili
  • Duwenhögger, Lukas

E

  • Šedá, Kateřina

F

  • Farocki, Harun
  • Ferrari, León
  • Freitas, Iole de (DeFreitas, Iole)
  • Friedl, Peter

G

  • Gernes, Poul
  • Geyer, Andrea
  • Gill, Simryn
  • Goldblatt, David
  • Gosh, Nibaran Chandra (Gosh Nibaran, Chandra & Chandra Gosh, Nibaran & Nibaran Chandra Gosh)
  • Gowda, Sheela
  • Grigosrescu, Ion
  • Grupo de Artistas de Vanguardia (Archivio Tucuman Arde & Arbeitsgruppe Tucuman Arde & Tucuman Arde)
  • Gutov, Dmitrij (Gutov, Dmitri & Gutov, Dmitry)

H

  • Hazoumé, Romuald
  • Hu, Xiaoyuan (Hu Xiaoyuan & Xiaoyuan, Hu)

I

  • Ivekovic, Sanja

J

  • Jacob, Luis
  • Jáuregui, Jorge Mario

K

  • Kanwar, Amar
  • Katsushika, Hokusai (Nakadschima, Tokitaro & Hokusai, Katsuschika & Taito, Katsushika & Kawamura, Tokitarō)
  • Kelly, Mary
  • Kelly, Mary & Ray Barrie
  • Klee, Paul
  • Kolářová, Běla (Kolár, Bela)
  • Konaté, Abdoulaye
  • Kouélany, Bill
  • Kovanda, Jiři
  • Krue-on, Sakarin (Sakarin Krue-on)
  • Kulik, Zofia
  • Kwiekulik

L

  • Lawler, Louise
  • Leonard, Zoe (Leonhard, Zoe/Fotografie)
  • Lin, Yilin (Lin Yilin & Yilin, Lin)
  • Lozano, Lee
  • Lu, Hao (Lu Hao & Hao, Lu)

M

  • Madikida, Churchill
  • Manglano-Ovalle, Iñigo (Ovalle, Iñigo Manglano-)
  • Maqsud at-Tabrizi, Haddschi (Maqsud, Haddschi & Haddschi Maqsud at-Tabrizi)
  • Marshall, Kerry James
  • Martin, Agnes
  • McCracken, John
  • Mohamedi, Nasreen
  • Monastyrskij, Andrej (Monastirsky, Andrei & Monastyrsky, Andrey & Monastyrskii, Andrei & Monastyrski, Andrey & Monastyrsky, Andrei)

N

  • Neuwirth, Olga

O

  • Ojeikere, J. D. 'Okhai
  • Osmolovskij, Anatolij (Osmolovsky, Anatoli & Osmolovskii, Anatolii & Osmolovsky, Anatoly)
  • Osodi, George
  • Oteiza, Jorge

P

  • Pootoogook, Annie
  • Posenenske, Charlotte
  • Preobrazenskij, Kirill (Preobrazhenskiy, Kirill & Preobrashenskij, Kirill)
  • Pumhösl, Florian

R

  • Rainer, Yvonne
  • Rajan, Ck
  • Richter, Gerhard
  • Riera, Alejandra
  • Rockenschaub, Gerwald
  • Rosenfeld, Lotty
  • Rosler, Martha

S

  • Sacilotto, Luis
  • Schendel, Mira
  • Schmidt, Dierk
  • Sekula, Allan
  • Shibli, Ahlam
  • Siekmann, Andreas
  • Solakov, Nedko
  • Spence, Jo
  • Spence, Jo & Rosy Martin & Maggie Murray & Terry Dennett
  • Stern, Grete
  • Steyerl, Hito
  • Stidworthy, Imogen
  • Stilinovic, Mladen
  • Stollhans, Jürgen
  • Sulaiman, Shooshi (Sulaiman, Susyilawati)
  • Sun QinglinSun, QinglinQinglin, Sun
  • Sy, Oumou
  • Szapocznikow, Alina

T

  • Tanaka, Atsuko (Atsuko, Tanaka)
  • Thorne, David & Katya Sander & Ashley Hunt & Sharon Hayes & Andrea Geyer (Scripts & 9 Scripts from a Nation at War & Nine Scripts from a Nation at War)
  • Tillim, Guy
  • Tseng, Yu-Chin (Tseng Yu-Chin & Yu-Chin, Tseng)

V

  • Ven, Lidwien van de (Van de Ven, Lidwien)

W

  • Wachsmuth, Simon

X

  • Xie, Nanxing (Xie Nanxing & Nanxing, Xie)

Y

  • Yangjiang Calligraphy Group
  • Yan, Lei (Yan Lei & Lei, Yan)

Z

  • Zheng, Guogu (Zheng Guogu & Guogu, Zheng)
  • Zmijewski, Artur